Un accident en road trip – Nouvelle Zélande…

19 juillet 2020liliart

Voilà un petit moment que nous n’avions pas partagé nos aventures par ici. Notre périple a prit un tournant auquel nous ne nous étions pas préparé : un accident pendant notre road trip en Nouvelle Zélande.

L’hiver nous a finalement rattrapés plus vite que prévu. On est arrivé dans la petite ville de Ohakune, dans le parc national du Tongariro. La ville située en altitude est un endroit parfait pour profiter de la neige en NZ. Alors on s’est dit pourquoi pas y rester pour l’hiver en attendant les beaux jours ??!!!

Après quelques recherches, nous avions trouvé le plan parfait : un petit boulot dans une ferme de navets, betteraves et rutabagas, couplé à un second travail durant le weekend (assistant de ménage pour un hôtel). On avait notre petit cocon, douillet et chaud pour l’hiver, et le moyen d’économiser. Ravie au possible !! 

Puis nos plans ont changé … 

Jeudi 8 juillet, la neige était tombée toute la nuit, et les alentours était recouvert d’un épais manteau neigeux. On était comme 2 gosses, ravis de se trouver ici, vu que dans notre contrée nantaise la neige n’est que gadoue et ne reste jamais plus de 10minutes. Une première tentative s’est clouée par un échec pour aller au boulot avec notre petit Blou. Des camions étaient en travers sur la route gelée et enneigée. Je peux te dire qu’avec notre van, on a vite fait demi-tour et attendu que la mère du patron avec son 4×4 vienne nous chercher. 

Arrivé à la ferme, des sourires et une bonne atmosphère, tout le monde avait la patate. Le boss / Jeremy et son enfant sortirent leurs motos, pour s’amuser et profiter d’une bonne puff – poudreuse. C’est alors que Jeremy revint vers nous ainsi que nos 2 autres collègues français (Cyril et Maxime) : 

Ça vous dit de profiter de la neige ? Je vais vous tracter derrière mon buggy et vous glisserez à l’aide d’un capot de voiture.

Alllezzzzzzz, zeesst partit

Un jeu qui se transforme en accident : 

Qui aurait dit non à s’amuser au lieu de travailler ?? Emballés par cette idée, nous nous proposons de commencer avant Cyril et Maxime. Chacun muni d’un casque sur la tête, Val à droite, Lilia à gauche, nous v’la à glisser sur la neige à pleine vitesse comme si nous étions sur une bouée tractée par un bateau … mais l’accident arriva à pleine vitesse lui aussi… Notre boss, aux commandes du buggy, a mal géré son virage : nous ne tournons malheureusement pas assez vite, et nous voilà projetés tous les deux contre l’arbre. 

Valentin prit tout le choc, et Lilia fut projetée 

A ce moment nous sommes tous les deux par terre, Val se met à crier de douleur ; Il a eu par réflexe de mettre les pieds en avant s’écrasant contre l’arbre… Lilia se précipite à ses côtés, impossible pour lui de bouger pour l’instant. 

L’ambulance ne pourra pas faire le chemin avec autant de neige sur la route, et les camions qui bloquent le passage. On attend alors qu’un hélicoptère fasse le chemin le plus vite possible pour venir nous aider. Les secondes deviennent des minutes, les minutes deviennent des heures… le temps se fait très / trop long. Jeremy et sa famille essayent de faire tout leur possible pour ramener des couvertures, des coussins, des bouillottes pour val qui reste étendu par terre dans la neige. 

Le médecin arrive enfin, il fait une brève analyse de la situation en déchirant la botte et le pantalon de Valentin : 

C’est juste musculaire, ça devrait aller… 

Le verdict final : 

20 minutes plus tard, nous arrivons à l’hôpital le plus proche. Val a été directement emmené pour faire des radios, puis nous avons découvert notre nouvelle chambre avec une nouvelle voisine – Margarete (femme adorable, à l’hôpital depuis 5 mois, qui se parle à elle-même pour passer le temps). Le verdict tombe le soir même : le pied droit est cassé à l’intérieur en plusieurs petits morceaux, il retrouvera difficilement son pied comme avant, il n’y a rien de grave pour le pied gauche, à cela s’ajoute qu’il a une fracture au niveau du dos… Ce n’est pas simplement musculaire finalement…

Une nuit courte et agitée nous fait un peu de bien quand même. On teste les plateaux repas de l’hôpital – sans commentaire évidemment – on discute avec Margarete de temps en temps. Puis on remarque que le pied gauche commence fortement à ressembler à une patate… Rebelote nous partons faire des radios, verdicts : 3 petits os cassés au-devant du pied, plus de peur que de mal, il suffit de 6-8 semaines pour que ça se reparte. 

Il est 19h, le médecin et ses assistants nous font un taupo de la situation. Actuellement, le pied droit a besoin d’une importante opération que personne ne veut et peut entreprendre de faire ici car jugée trop complexe… Ce n’est pas juste une fracture, le talon est en miette, l’os du dessus est cassé en 2 et une autre fracture coté droit. Après avoir trifouillé dans leurs contacts, ils ont trouvé un chirurgien orthopédique prêt à opérer Val, mais à Wellington – la capitale, et puis on apprend dans la foulée par la famille que : 

La Nouvelle-Zélande est au top en termes de santé, elle est en tête de liste au niveau mondial, notre accident sera bien géré

Un pays qui gère parfaitement les accidents

Des informations qui nous rassurent !! Les Néo Zélandais ont mis en place l’ACC, (Accident Corporation Compensation) qui prend en charge une grand partie des frais médicaux. A cela, s’ajoute qu’on a initialement pris une assurance santé avant de venir (sur ce point là : on est bien). Tout accident en Nouvelle Zélande est très bien géré et pris en charge comme il se doit.

Les médecins vont observer son pied droit et suivre son évolution. L’opération ne pourra se faire que lorsque le pied aura dégonflé. On ne sait pas encore combien de semaines seront nécessaires peut-être 1,2 ou 3… ou plus. Le médecin nous a prévenus qu’il faudra surement un an voir deux pour que Val retrouve la mobilité de son pied presque total. 

On se sent soutenu

Jeremy et sa femme nous ont rendu visite le lendemain de l’accident. Voulant être présent à leur maximum, ils ont proposé de nous héberger le temps qu’il faudra pour que Val puisse se remettre correctement sur ses pattes. On a un endroit au chaud pour passer la convalescence de Val, et Lilia pourra continuer à travailler.


Le lendemain, nos collègues français sont venus nous faire un petit coucou – ça fait tellement du bien de voir des visages familiers avec qui tu peux parler français directement. Au bout de 20 minutes, une autre personne apparait à la porte… On ne s’y attendait tellement pas… Notre manager maori et ses yeux remplis de larmes, a fait le chemin pour voir le grand blessé. L’équipe nous envoie des messages presque tous les jours pour suivre les avancées. En aucun cas, on ne se sent seul ici, bien que nous sommes à l’opposé de nos proches et nos amis.  Notre premier accident en Nouvelle Zélande, et on espère le dernier.

Moralement, ça va pour tous les deux : 

C’est ainsi, c’est fait et maintenant il faut avancer. On a énormément de chance d’être tous les deux, à traverser cette étape ensemble. Il y a 0 cas de covid ici, Lilia peut donc rester et dormir avec son homme. Elle (à son plus grand plaisir) s’est proclamée infirmière personnelle de Valentin. Cet accident en Nouvelle Zélande va changer notre voyage, et on s’adaptera au maximum.

On arrive à garder le sourire facilement, en relativisant, en se disant que ça aurait pu être pire. 

C’est l’hiver, on est au chaud, c’est comme si c’était l’hôtel ici en plus. On arrive à facilement positiver quand même. Les médecins font tous leurs possibles pour trouver les meilleurs remèdes et la meilleure façon de l’opérer. Il est jeune, en pleine santé et surtout non-fumeur. La rééducation va prendre un peu de temps, mais il va s’en remettre. Même après cet accident, notre voyage continuera notamment dans le sud de la Nouvelle Zélande…. To be continued, for suuurrree !!!

La vie ne s’arrête pas, elle change et évolue…

Comments (14)

  • Cam

    19 juillet 2020 at 9 h 38 min

    Vous êtes bien courageux. Cela fait bizarre de lire que tout est enneigé en NZ. Sacré accident tout de même… Ça fait plaisir de voir que vous gardez le sourire !
    Bon repos et bon rétablissement ! 🙂

    1. liliart

      19 juillet 2020 at 23 h 30 min

      La ville est située en hauteur, et tu as les 2 seules stations de ski de l’île du nord dans le coin, mais on t’avoue que nous nous étions pas préparés à voir de la neige en Nouvelle Zélande haha. Ouii mais c’est ainsi, on gardera toujours le sourire, il le faut pour avancer. Merci beaucoup pour ton commentaire.

  • Melanie

    19 juillet 2020 at 9 h 56 min

    Coucou à tous les deux.

    C’est la première fois que je laisse un commentaire sur votre blog voyage, attristée par cette nouvelle et à la fois heureuse de vous voir si soudé et avec l’esprit guerrier ! Quand tout cela sera arranger, je vous le souhaite, au plus tôt, cela restera un souvenir marquant de votre trip !
    Remettez vous bien 😘

    1. liliart

      19 juillet 2020 at 23 h 32 min

      Coucou mélanie, et merci pour ton commentaire. Oh que oui tu as totalement raison !! Cette étape dans notre road trip changera à notre voyage mais aussi notre couple : plus renforcé nous en sortirons 😉 On va prendre le temps pour la rééducation en tous les cas. MERCIIII

  • Magali

    19 juillet 2020 at 9 h 58 min

    Coucou ‘!
    Un petit mot pour dire que je suis vos aventures depuis le debut de votre Road trip en NZ ! Et donc, courage à vous.

    🙂

    1. liliart

      19 juillet 2020 at 23 h 34 min

      Oh c’est adorable !! En espérant que nous arrivons à te faire voyager avec notre blog et ce que nous partageons 🙂 Merciii beaucoup Magaliiii

  • Jenny

    19 juillet 2020 at 10 h 23 min

    Oh! Sorry to hear that! Mais vous gardez le sourire alors c’est cool! C’est un bon souvenir à garder de NZ, ça! Vous pouvez toujours retourner avec Damon dans son vintage/dusty Motel de Rahetihi, lol! Vous mettez juste une mannequin en plastique dans votre chambre pour rendre ça cosy!! 😜

    1. liliart

      19 juillet 2020 at 23 h 35 min

      Hi Jenny !! Hahahahaahahahah no wayyyyyy, seulement si tu reviens avec nous :p On préfère rester avec nos boss de notre taf lol. En espérant que t’as trouvé un avion pour rentrer chez toi

  • Yiliana Feti’a

    19 juillet 2020 at 14 h 58 min

    Bravo pour votre force, votre courage, et votre amour qui vous permet de supporter les choses aussi bien !!

    Bon rétablissement a Val’, j’espère qu’il se remettra au mieux et au plus vite ! Et que toi tu vas bien même si tu ne nous parles pas de ton état.

    😘

    1. liliart

      19 juillet 2020 at 23 h 38 min

      C’est dans ce genre d’épreuves que notre couple est testé et que l’on s’aperçoit que l’on tient fortement l’un à l’autre.
      Nous espérons fortement !! On va surtout prendre le temps pour son rétablissement avant d’entreprendre quoi que ce soit.
      Moh t’es chou, moi ça va, je garde le moral à fond, je suis le support de Val avant tout.
      Des poutoouus

  • Zoé Garel

    21 juillet 2020 at 10 h 26 min

    Je n’avais pas pu lire l’article avant. Je suis bouleversée par les événements mais aussi de votre positivité. Vous êtes beaux et forts. Je vous envoie plein de douceur !

    1. liliart

      8 août 2020 at 4 h 46 min

      La seule façon de continuer dans notre cas, c’est de garder notre positivité au mieux. Merci beaucoup pour ton petit message, ça nous touche beaucoup.

  • Mattheo

    29 juillet 2020 at 15 h 04 min

    Bonne chance lili pour le reste du road trip

    1. liliart

      8 août 2020 at 4 h 45 min

      Merci beaucoup, on va essayer d’améliorer au mieux ce voyage 😉

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Comment trouver le HelpX parfait ? 2 mois en HelpX en Nouvelle Zélande

14 mai 2020

Next Post

La suite de l'accident : l'opération et le rétablissement

16 août 2020