3 jours en bivouac dans les Pyrénées

21 juillet 2022liliart

Mon premier bivouac à Néouvielle

Après 1 semaine de repos, je reviens te partager cette expérience de folie !! Nous sommes partis 3 jours en autosuffisance / avec notre tente, notre nourriture, notre eau…. 3 jours de bivouac à Néouvielle. Néouvielle est une réserve naturelle magnifiques avec tous ces lacs et ces pins.

3 JOURS POUR 41 km et + de 2 600 m de dénivelés positifs pour voir 21 lacs 

Attention : cette randonnée est longue et peut être difficile pour des personnes non entraînées. Il faut une bonne condition physique pour la faire.

Voici quelques éléments, informations qui vont te permettre d’éviter nos petites erreurs haha.

Informations de la randonnée :

POINT DE DÉPART ET D’ARRIVÉE : parking de Tournaboup

Km total : 40 km environ

Temps : 3 jours (possibilité de faire 4 jours)

Dénivelé : 2 600 m + sur les 3 jours

Localisation : Hautes Pyrennees

À 2 h de Toulouse

Difficile d’accès en bus

Comment préparer un bivouac ?

> vérifier l’itinéraire sur plusieurs sites de randonnées ou applications (Visorando), les forums, les blogs ou les groupes Facebook. Vérifiez les commentaires pour connaître l’état de la rando, les troupeaux, les interdictions, les réserves naturelles, les emplacements de bivouacs …)

> vérifier la météo quelques jours avant en te basant sur les villages aux alentours. Sinon tu peux aussi appeler directement les gardiens des refuges.

> dans les réserves naturelles, il y a de réglementations très strictes à suivre, renseignez vous en amont (interdiction de camper où vous voulez, interdiction parfois de se baigner dans les lacs…)

> partir en bivouac c’est RESPECTER LA NATURE !!

  • ramasse tes déchets
  • pose ta tente dans les zones autorisées pour le bivouac
  • reste sur le sentier
  • respecte les autres (pas de musique à fond, le silence c’est bien aussi haha…)
  • n’utilise pas de savon dans l’eau, ça impact la faune et la flore même s’il est biodégradable, il faut les utiliser à 50 mètres d’un cour d’eau.
  • préviens un proche de ta situation avant ton départ

Comment préparer son sac ?


> il faut partir du principe que ton SAC DOIT FAIRE MOINS DE 20 % de ton poids (sans compter l’eau), sinon ça va être trop lourd à porter. Moins tu en porteras sur ton dos plus ça sera facile pour toi.

> évite les « au cas où » pour te surcharger

> il faut vérifier les conditions météorologiques pour savoir les températures de nuits et de jours et ainsi adapter tes équipements (notamment ton sac de couchage qui peut aller jusqu’à 15, 5, -3 degrés….)

> le mieux est de partir au moins à 2 pour se partager les équipements

> si tu pars seul(e) nous te conseillons de dormir dans les refuges pour éviter de devoir tout prendre avec toi

Liste de nos équipements

Liste basée sur notre bivouac à Neouvielle du jeudi 14 au samedi 16 juillet 2022 en pleine canicule, il faisait 28 au plus chaud.

À se partager :
– 1 tente pour 2
– 2 tapis de sol
– 2 sacs de couchage
– Oreiller (optionnel)
– 1 réchaud + bouteilles de gaz
– Nourriture lyophilisée
– Sac-poubelle
– Trousses à pharmacie
– Dentifrice + crème solaire

Chacune :
– Camel bag 2 l d’eau
– Brosse à dents
– 3 culottes
– 3 chaussettes de randonnée
– 2 tee-shirts à manches courtes anti transpirants
– 1 manche longue pour le soir – nuit
– 1 legging/pantalon pour le soir – nuit
– 1 short ou 2
– 1 paire de chaussures de randonnée
– Des claquettes/tongues (optionnel)
– Serviette micro fibre
– Maillot de bain (optionnel)
– Casquette / lunettes
– Des bâtons de marche

SUPER IMPORTANT : crème solaire + baume à lèvres !!!!!! 

Il est impératif également de prendre des couvertures de survie.

L’itinéraire

Jour 1 : environ 6 h (7 h en fonction du bivouac), 12 km, 1100 D+, Tournaboup au lac d’Aubert
Jour 2 : environ 6 h, 14 km, 800 D+, lac d’Aubert au Refuge de Bastan
Jour 3 : environ 6-7 h, 14 km, descente, Refuge de Bastan à Tournaboup

Jour 1 :


Partir du grand parking (gratuit) et commencer le trek par le sentier du GR 10 en haut du télésiège vers la droite.

À une première intersection suivre le sentier de droite vers le Lac dets Coubous, la Cabane dets Coubous (2 060 m d’altitude). (Direction la Hourquette d’Aubert).

On passe le premier lac sur sa gauche pour arriver au lac blanc et à une deuxième intersection : prendre à droite direction le lac de Nère.

À ce niveau-là, vous entrez dans des chemins très rocailleux, attention aux chevilles.

Le lac de Nère sur votre droite, il vous reste quelques mètres pour arriver à la Hourquette d’Aubert. (2 498 m)

Soufflez, respirez l’air pur et contemplez la vue des deux côtés de la montagne.

Laissez vous descendre par le seul sentier entre le lac d’Aumar et le lac d’Aubert (2 300 m). En dessous du barrage, vous trouverez une première zone pour le bivouac du soir. Sur place, le refuge n’est ouvert que l’hiver.

AUTRE OPTION : si vous vous sentez encore vigoureux, vous pouvez continuer et descendre bivouaquer au lac d’Oredon (1 850 m).
Vous y trouverez un refuge ouvert été comme hiver normalement.
Attention : le garde forestier, nous a conseillé de dormir au lac d’Aubert pour s’éviter de descendre puis de remonter « inutilement ».
DODO : Nous avons dormi au lac d'Aubert en dessous du barrage
SOURCE D’EAU : au pied du refuge au lac d’Aubert, vous trouverez un robinet où vous pourrez vous recharger en eau facilement.



Jour 2 :


Remonter 15 mn le chemin pris la veille pour retrouver le GR 10 et longer par la droite le lac d’Aumar. (Si flemme, vous pouvez juste prendre la route et vous retrouverez le GR 10 quelques minutes après.).

Direction le soum de Monpelat (2 474 m), par un super sentier dans la forêt qui monte en douceur.

Juste après vous atteignez le col d’Estoudou (2 260 m) avant d’entamer votre descente direction le lac de L’Oule et son barrage. (1 824 m)

À la fin de la descente :
– Option 1 : vous partez sur la droite pour rejoindre le refuge de l’Oule et manger un morceau (viande et poisson au brasero + petite bière succulente = retour à la marche difficile). Vous faites ainsi le tour du lac pour retrouver le GR 10.
– Option 2 : vous partez directement sur la gauche (raccourci de 1 h) pour suivre le chemin.

Ensuite, direction le refuge de Bastan en passant par le lac inférieur, le lac du milieu, le refuge puis le lac supérieur (2 300 m).

DODO : À ce niveau-là, vous pouvez dormir presque partout (attention aux zones réglementées).
Nous avons posé notre tente au lac supérieur. (attention aux zones humides si trop près du lac)
POINT D’EAU : tu peux trouver un point d’eau au refuge de bastan.



Jour 3 : dernier jour 


Direction le col de Bastanet (2 510 m) en prenant sur la gauche du lac supérieur.

> option 1 (plus facile), un sentier part sur la gauche pour faire le tour par le haut et en surplombant le lac de la Hourquette et d’arredoum.
> option 2, tu peux prendre le sentier qui descend puis remonte en passant entre les 2 lacs.

Tu rejoins sur la gauche la Hourquette de Caderolles (2 495 m).

Attention, la descente qui suit est assez pentue, soyez vigilants !!

Maintenant direction la Hourquette de Nère, en traversant la petite vallée et en passant entre le lac de Port Bielh sur ta droite, les laquets de Port Bielh puis Gourg Nère un peu plus loin sur ta gauche.

Cette partie n’est pas très bien balisée, il faut suivre les cairns / petits tas de pierres pour indiquer le chemin.

Place à la dernière ascension pour monter le col et avoir une vue imprenable sur la vallée et les lacs.

Tu entames alors la dernière partie de ce trek, une longue descente t’attend, n’hésite pas à t’arrêter la cabane d’Aygues Cluses et son lac pour te rafraîchir les guiboles. Retrouver le GR 10 sur la gauche de la construction récente d’un futur refuge, et des travaux en descendant.

Encore quelques mètres et tu pourras poser tes affaires dans ta voiture 😉 

Ton bivouac à Neouvielle est terminé 🙂

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Notre itinéraire en Nouvelle Zélande : l'île du Sud

31 mai 2022

Next Post

Les meubles de notre Renault Trafic

16 août 2022