Modification de notre plan de voyage, et d’autres expériences de HelpX

22 mars 2020liliart

Si tu as suivi depuis le début, on grimpe petit à petit vers le nord de la Nouvelle-Zélande. On avance doucement, mais sûrement pour profiter du beau temps que nous offre cette île depuis le début. Après avoir voyagé avec Blou pendant 2 jours, dormi face à la mer et rencontré Justine et Arthur, nous avons décidé de continuer notre aventure dans un nouvel HelpX. 

(Si tu ne sais pas ce que c’est le Helpx, je te laisse aller voir l’article précédent. On explique aussi pourquoi on préfère profiter du Helpx que de voyager en continu).

Notre deuxième helpX : la campagne

Nous voilà arrivés à Paparoa, où l’on a fait la rencontre de Julie. Elle nous a accueillis avec un sourire jusqu’aux oreilles, adorable et joyeuse à souhait, notre première impression fut la bonne. Elle nous montra alors notre demeure pour les 7 prochains jours,  un studio de 37m2. Encore plus grand que notre appartement nantais😂, rien que pour nous. C’était une ancienne torréfaction de café qu’elle avait amménagé pour un Airbnb.

Le frigo était rempli, il y avait de la nourriture à profusion. Des toilettes sèches et une douche solaire étaient à notre disposition. On se sentait bien, puis la vue : des champs, des plaines à perte de vue, a.p.a.i.s.a.n.t !!

Notre deuxième expérience de Helpx commençait super bien. En effet, Julie travaillait de nuit en tant que réceptionniste des appels pour les urgences. On était alors totalement autonomes sur nos travaux, chose plutôt agréable dans le sens où il fallait se débrouiller soi-même. 

  • Ponçage des portes
  • Création d’une tranchée pour un câble internet
  • Création d’un cercueil pour un chien décédé..
  • Et la majorité de notre temps consacré à aider à l’aménagement d’une cabane pour la création d’un autre Airbnb avec Steve.

Par ailleurs, on passait nos aprems à jouer aux cartes, visiter les alentours, profiter de la campagne, se reposer et Val continuait à apporter son aide pour la cabane. Qui dit nouveau HelpX, dit aussi nouvelle recette française à leur confectionner : on a opté pour une quiche lorraine ✌️ classique !!!

Etant donné que cette semaine fut tellement agréable, enrichissante pour toutes les nouvelles choses qu’on a faites, si humaine… Nous avons proposé à Julie de revenir la voir pour constater l’avancée des travaux après avoir fait la pointe de l’île.

Nous sommes repartis pour une semaine de road-trip dans le but de longer la côte. Heureusement le beau temps était majoritairement au rendez-vous. Nous vous préparons un article sur les différentes activités que l’on va faire jusqu’au nord. STAY TUNED 🔥

Le virus arrive …

Pendant ce road trip avec blou, de nouveaux copains français rencontrés, des expériences de dingues… Nous écoutions petit à petit les informations par rapport au Covid-19… Tandis que l’on a appris que la France était en stade 3 du virus (isolement total), ce qui a lancé une belle vague de stress de notre côté du globe… Sur les groupes facebook, les gens ont commencé à paniquer. Pas mal d’entre eux ont décidé d’écourter leur périple et de rentrer directement. Pour notre part, comme nous venons d’arriver depuis plus d’un mois et que nous avons notre visa jusqu’à l’année prochaine, nous n’imaginons pas faire le chemin inverse.

A ce stade là en NZ, il n’y avait qu’une dizaine de personnes touchées par le Covid-19. La semaine avec BLOU se termina et nous venons d’arriver dans un nouvel HelpX comme prévu. Nous n’aurions pas espérer mieux.. 🙈😍

Notre troisième HelpX : face à la mer

Fran nous a accueilli dans sa maison en front de mer, à Taupo Bay. Une grand-mère très attachante avec qui nous discutons beaucoup. Nous faisons entre 3 et 4h max de boulot le matin. Nous avons pu profiter de ses canoës, sa planche de surf, ou de body board… pendant l’après-midi. On n’a pas du tout le temps de s’ennuyer ici. Cette petite femme nous fait bien rire, on passe du bon temps. En outre, nos tâches sont encore une fois, des plus agréables :

  • Désherbage
  • Entretien de son potager
  • Rangement
  • Peinture😍
  • Nettoyage de la maison
  • Faire des crêpes …

On a pas à se plaindre !!

Fran est une personne chaleureuse : elle prend le temps de nous parler en anglais, de traduire ses phrases surtout, ce qui nous l’espérons va nous faire progresser. Nous rencontrons ses voisins, qui nous partagent des bons spots de canoë, ils nous ont même prêté leurs planches de paddle board : un luxe !! Elle nous a emmené faire un tour des alentours, en passant par le meilleur fish and chips de NZ. En passant faire quelques courses, nous pouvions déjà remarquer les ravages du Covid-19 sur les étales et avec les différents panneaux d’informations placardés un peu partout.

Le coronavirus en Nouvelle Zélande :

« Vous êtes obligés de rentrer dans les prochains jours » « Vous n’allez pas pouvoir vous confiner dans votre van pendant un mois »
« Rester las bas, c’est plus safe » « Ca va vite se propager » « Le confinement va être lancé demain » « Le confinement va être lancé dans 2 jours » « Le confinement va être lancé dans plusieurs semaines » « Il n’y aura pas de confinement ici, ne vous inquiétez pas, c’est une île  »

Les infos fusent de partout depuis plus d’une semaine. Fran écoute les news tous les jours, la radio lance les dernières nouveautés du matin au soir. Hier, nous apprenons qu’il est devenu interdit de se déplacer pour des voyages non essentiels sur l’île… juste les déplacements vitaux uniquement.

Lundi 23 Mars 2020, il est 14H, et nous venons d’apprendre que la NZ se met en mode confinement totale dans 48H, et ceci, pour 4 semaines.

Fran vient alors nous voir dans notre chambre et nous lance joyeusement “vous êtes maintenant bloqués ici”. Nous lui demandons si cela ne lui dérange pas, si on peut peut-être lui verser un loyer ou l’aider pour les courses. Cependant, notre petite mamie et sa houppette rose refuse poliment notre aide, et préfère voir plus tard ce genre de détails.

Nous levons notre GinTo à cette nouvelle épreuve en Nouvelle Zélande.

Comments (12)

  • Angele

    23 mars 2020 at 9 h 30 min

    Je suis si contente pour vous que vous ne soyez pas forcé de rentrer. Au moins votre confinement rime avec plage et soleil!!
    Et puis qui c’est si elle vous aide à parler si bien anglais vous allez ressortir de chez elle avec une bagage énorme ! 🥳

    1. liliart

      25 mars 2020 at 4 h 25 min

      Non pour l’instant on n’est pas obligé de rentrer, heureusement pour nous. On a notre visa pour un an, du coup on veut vraiment en profiter jusqu’au bout. Ouiiiii, le lieu idéal pour un confinement haha. On essaye de même se parler entre nous en anglais mais on abandonne vite…

  • Margaux

    23 mars 2020 at 12 h 12 min

    Hello,
    Bon courage pour le confinement!
    Tes photos sont incroyables! Avec quoi les prends tu et comment les retouches tu ?

    🙂

    1. liliart

      25 mars 2020 at 4 h 25 min

      Coucou, et merci à toi pour ton commentaire.
      Essentiellement avec mon sony A6600, et je les retouches avec lightroom, via un preset trouvé sur insta.

  • Andréa

    23 mars 2020 at 12 h 31 min

    Fran est si gentille de vous proposer de rester et j’espère que la situation en NZ va s’améliorer vite!
    En attendant restez safe et j’espère que nous ne vous sentirais pas trop mal de rester si longtemps chez elle, que tout se passera bien entre vous tous!
    En tout cas vous avez passé une super semaine la-bas c’est grave cool !

    1. liliart

      25 mars 2020 at 6 h 33 min

      C’est une personne adorable !! Surtout de bien vouloir que l’on reste chez elle pendant presque un mois au final (“pour l’instant”). Plus que 4 autres semaines haha ^^ J’espère que toi de ton côté ça va aussi.

  • Greg

    23 mars 2020 at 12 h 38 min

    Hey, just wanted to leave kudos for what you are posting here and on you Instagram. I don’t understand a world in French, but translator allow me to read this and it’s super interesting 🙂 I follow you some time ago and kept watching what you guys are doing in NZ and got confused couple of times what’s the purpose of your journey – as I noticed I don’t understand french :D. Now that I found this blog, I got the context. Fingers crossed that everything with COVID situation won’t mess up your plans. Keep rollin. BTW: Lilia you are stunning! And you both create beautiful couple!

    1. liliart

      25 mars 2020 at 6 h 42 min

      Oh you are so nice with your beautiful comments !! Yes, here the covid 19 grows up day by day unfortunately ..
      We have to stay isolated during 4 weeks, hope it will be ok after this moment.
      Be safe my friend too !! Hope you are in a safe place.

  • Lucie

    24 mars 2020 at 11 h 00 min

    Cette petite mamie doit être heureuse d’avoir de la compagnie! Ce grand voyage vous fait du bien à vos coeurs mais votre présence fait du bien au sien!
    Prenez soin de vous!

    1. liliart

      25 mars 2020 at 6 h 34 min

      Coucou Lucie, ouii ça lui fait du monde chez elle et on l’aide pour tout. Grâce à nous elle mange mieux haha.
      Oh c’est magnifique ce que tu dis !!
      Prens soins de toi aussi, fais attention d’où tu es.

  • Harley

    2 avril 2020 at 12 h 53 min

    Je laisse ma petite trace aussi par ici ^^
    C’est un plaisir de lire ton blog, de suivre tout ça en photo et de discuter avec toi via insta!
    J’ai hâte de voir la suite! J’espère que le confinement se passe bien là-bas pour vous =)

    Je ne connaissais pas le principe du HelpeX et c’est une belle découverte aussi ♥

    Bonne continuation à tout les deux ♥

    1. liliart

      3 avril 2020 at 8 h 16 min

      He coucou toi, c’est tout aussi un plaisir de partager avec toi !! On a hate de reprendre la route et de pouvoir dévorer du paysage à nouveau..
      Apparement il y a même des HelpX en France !!
      Bon confinement à toi, courage pour tes écritures 😉

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Une semaine perché dans les arbres : notre première expérience de HelpX

6 mars 2020

Next Post

Comment acheter un Van en Nouvelle Zélande ? Notre maison roulante

5 avril 2020