25 meilleures raisons de partir en Nouvelle Zélande

8 août 2020liliart

Voici les 25 raisons de partir en Nouvelle Zélande après ce virus. Enfin, si la Nouvelle Zélande a l’attention de re ouvrir ses frontières évidemment. Par chance, nous sommes arrivés un mois avant que ce virus n’envahissent la planète. Une chance inoubliable pour nous car nous ne le savions pas encore mais ici la vie est revenue à la normale !!

Tu retrouveras ainsi les 25 meilleures raisons de partir en Nouvelle Zélande d’après nous et notre road trip.

Pays sécurisé 

Avant de partir en Nouvelle-Zélande, il faut que tu saches que le danger vient directement des volcans plutôt que des locaux. Avec un taux de criminalité excessivement bas, le pays des kiwis est parfaitement sécurisé pour les touristes. Évidemment, tu dois garder tes précautions au cas où. Je te laisse lire cet article sur les  seules précautions à avoir. 

Très bon niveau de santé / l’ACC

Sur ce point-là, on est super calé… En effet, après notre accident, on a vite découvert qu’on était bien tombé. Le pays du kiwi accompagne toute personne en termes de santé suite à un accident. Que tu sois touriste, backpackers, résident, kiwi… tu auras le droit à l’ACC.

Tes frais médicaux seront presque assurés à 100% !!

Histoire des maoris et colons 

Vient visiter la Nouvelle-Zélande juste pour cet aspect-là et pour ta propre connaissance.

En effet, on nous raconte depuis l’école maternelle, l’histoire de la France, de toutes les guerres qu’on a pu traverser, des évolutions, de toutes les époques marquantes de notre pays. Mais jamais, je n’avais entendu parlé de la Nouvelle-Zélande dans l’histoire de la France. Et pourtant, ils étaient bien la, et ils font partit de notre histoire aussi.

Kiwis super sympas

Et c’est bien ce qui m’a le plus choqué dès notre arrivée en Nouvelle-Zélande. Tout le monde te dit bonjour dans la rue, te fait un signe de la main, de la tête. Juste un sourire et tu peux commencer à discuter de tout et n’importe quoi. En s’arrêtant plusieurs fois sur le bord de la route, où en croisant des kiwis pendant nos randonnées, on a pu parler et dialoguer avec eux et je crois que ça me choquera toujours. Juste en échangeant, tu peux faire des rencontres inoubliables, connaitre des lieux cachés ou même encore : trouver un job. Le contact est facile ici.  

Toi comme moi connaissant très bien ce côté « je tire la gueule dans la rue, et je ne te dis pas bonjour » des Français, que je n’ai absolument pas remarqué ici. 

On a eu un petit accrochage avec notre van, et le conducteur ne sait jamais énerver, il avait le smile et a pris la situation à la cool !!

Expérience Kiwi 

Les Néozélandais sont absolument très accueillants. Tu en auras toujours un pour venir taper la discute, ou te demander comment tu vas. Et cela peut créer de superbe expérience. Pour notre part on ne compte plus nos expériences kiwis, beaucoup trop nombreuses et inoubliables. On se souviendra n’empêche de ces fois où nous avons : 

  • dormi dans un ancien wagon aménagé, au milieu de nulle part
  • été voir une course de jet boat 
  • fait un Hāngi / tradition maori pour cuire les aliments (viandes et légumes) sous terre
  • fait du jet boat sur le plus grand lac de Nouvelle-Zélande à Taupo
  • vécu avec une famille néozélandaise pendant plusieurs mois
  • fêté Noël, et le Nouvel An avec eux

Travail facile à trouver

La gentillesse des Kiwis te permettra de trouver un travail comme tu veux, en tous les cas de par notre expérience et encore plus en dehors des villes !! Ils se basent ici sur les backapackers pour faire le travail de ramasseurs de fruits et de légumes, dans cette branche tu trouveras sans soucis. 
J’imagine aussi que beaucoup d’entre vous ne souhaitent pas travailler dans ce domaine. Pas de soucis pour toi : ils embauchent dans pas mal de secteurs. Tu peux aussi essayer de trouver dans ta branche grâce à INDEED en NZ ou encore une fois grâce au bouche-à-oreille.

Apprendre l’anglais

Ça va faire un an que nous sommes arrivés, et nous n’avons jamais autant progressé en anglais que grâce à ce voyage. Alors certes, pour l’instant nous avons vécu 2 mois puis 6 mois avec des kiwis. Avant de partir en NZ, et après avoir terminé  mon master, j’ai essayé de trouver un travail dans ma branche et sur les 15 offres 12 demandaient de parler anglais.

Voyager : c’est le meilleur moyen d’apprendre !! 

Petit et grand à la fois, courte distance 

En un an, ou en quelques mois, tu auras largement le temps de visiter les deux îles. Val a été en Australie il y a 3 ans de cela, et il reprochait à ce pays d’être beaucoup trop grand. Il lui fallait faire 2h de route pour aller à une soirée, ou plus d’une heure pour aller faire des courses des fois… Au pays du kiwi, tu peux aller d’est en ouest en quelques heures seulement. 

La superficie de la Nouvelle Zélande est de 268 021 km², et celle de la France est de 643 801 km².

Paysage exceptionnel 

Comme tu peux le voir sur nos articles itinéraires, la Nouvelle Zélande regorge de paysage exceptionnel et plus divers les uns des autres. 

  • Dunes de sable
  • Bush
  • Forets de redwood
  • Sources d’eaux chaudes
  • Montagnes
  • Mer 
  • Lac 
  • Desert 
  • Cascade

Toute la panoplie y est !! 

Entre mer et terre, toutes activités possibles

Ton voyage sera un mélange entre randonnées au sommet de montagne gigantesque, de baignades dans de l’eau turquoise… Tu pourras très bien faire de la plongée sous-marine que de la randonnée en altitude, du jet boat sur des rivières, visiter quelques musées… Tu auras amplement le choix.

Activités gratuites

Contrairement à la France, voyager et partir en Nouvelle-Zélande peut te revenir facilement peu cher. La plupart des visites, et des choses à voir se font gratuitement. Il n’y a pas de gros monuments comme des châteaux du moyen-âge, ou des lieux historiques. Il s’agit surtout de randonnées, de paysages. 

Une faune et une flore diverse 

Ce qui m’a particulièrement intrigué en arrivant en Nouvelle-Zélande, c’est la qualité des paysages, mais surtout la diversité des animaux qui les accompagnent. Des palmiers poussent de partout, au milieu de cris d’oiseaux plus envoutants les uns des autres. La mélodie et les odeurs en sont enivrantes. 

Même les parkings au milieu de la ville peuvent avoir du charme : au milieu de forêt luxuriante, habité par diverses familles d’oiseaux.

Aucun animal pour te tuer 

A l’inverse du pays le plus proche de la Nouvelle-Zélande / l’Australie : aucun animal ne peut vraiment te tuer. Pas d’araignées mortelles comme les fameuses red back, de crocodiles, de serpents, de scorpions…

Balades à gogo

Si tu es fan de balades, tu es bien tombé !! Il y en a partout et notamment des randonnées de plusieurs jours avec des hut très bien aménagés. Certaines personnes viennent du monde entier pour en faire. Nous y avons fait notre plus longue balade à ce jour : 19km via le Tongariro Alpine Crossing. 

Riche avec l’€ par rapport au $

Evidemment ce paramètre change constamment, mais pour l’instant dès qu’on arrive en NZ, et lors du change de notre argent on se retrouve avec beaucoup plus de dollars. Aujourd’hui : 5000€ = 8500$

De quoi bien commencer un voyage comme il se doit 😉 

Pays du van donc pas cher à trouver

Si tu as l’attention de partir en Nouvelle-Zélande, je te conseille de visiter les 2 îles en van !!! Car tout est adapté pour. Il y a de nombreux free camp partout et des toilettes publiques propres à disposition même dans les endroits les plus reculés !! À ce niveau-là, ils sont au top. Contrairement en France, on peut trouver des vans ici pour 2000€ / 3000$ facilement. 

L’essence n’y est pas cher 

En plus de trouver des vans pas chers, l’essence ne vaut absolument rien comparés à la France. On a réussi à trouver une pompe de diesel à seulement 0,85 cents/litre soit 0,50 centimes d’euros le litre (dérisoire). 

Peu de monde

Tu comprends vite que la Nouvelle Zélande n’a que très peu de monde dispersé entre ces 2 iles. Tu te retrouveras facilement au milieu de nulle part avec personne autour de toi pour t’embêter. Si tu aimes la campagne, tu seras bien tombé. 

A l’autre bout du monde, décalage horaire compensé 

Partir en Nouvelle-Zélande depuis la France, impose de faire un long voyage. Il nous a fallu 27heures de vol pour atterrir ici, alors non tu ne pourras pas venir en Nouvelle-Zélande juste pour un weekend malheureusement… Il est particulièrement conseillé de rester 3 semaines voir plus pour ainsi compenser le transport et surtout pour avoir le temps de visiter ce magnifique pays sans trop de pressions et de stress. 

Prendre du temps pour soi

Faire une pause d’un an pour voyager et découvrir un pays ne peut être que bénéfique pour toi !! Tu sors de ta zone de confort, de ta routine quotidienne, tu vis de nouvelles expériences et c’est grâce à ça que tu apprendras sur toi notamment la gestion du stress et ta manière à constamment t’adapter aux situations.

Personnellement, je me découvre et je découvre Val en même temps et on adore !! On peut facilement être amené à faire face à des situations stressantes, anxiogènes… (genre une panne de moteur, un pneu qui crève, ou comme cette fois où nous étions bloqués dans la boue avec le van). Mais ça restera toujours des situations beaucoup plus simples à gérer que des situations que tu peux retrouver à ton travail avec plus de responsabilités 😉

Partir en Nouvelle-Zélande pendant plus d’un an était mon rêve.

Avoir 2 étés en une année

Celui-là c’est mon favori haha, en effet, si tu arrives au bon moment tu pourras sauter un hiver français et échanger avec un été néozélandais. Comme tu passes sur l’hémisphère sud, tout est échangé.  

Faire un long voyage sans perdre d’argent

Ce point-là va peut-être t’intéresser. En effet, je t’explique dans d’autres articles le budget qu’il faut pour venir en Nouvelle-Zélande ou les différents tips pour économiser ton argent, mais tu peux repartir après un an de voyage avec le même montant d’argent.

Après avoir acheté ton van, tu n’auras plus besoin de payer de logement / hôtel / camping … sauf si tu veux une douche chaude, ou si tu en as marre d’aller à la piscine municipale, mais de par notre expérience, on n’en a jamais eu besoin. Tu auras juste besoin de dépenser ton argent pour la nourriture, l’essence et les activités de loisirs. 
Si tu comptes par la suite travailler, par exemple, pendant la période hivernale, tu pourras te remettre de l’argent de côté. Avant de repartir, tu récupéreras encore de l’argent via la vente de ton van. Bref si tu fais attention, tu repartiras de Nouvelle-Zélande avec tes économies initiales. 

La Polynésie Française est juste à côté 

Si évidemment il te reste encore pas mal d’argent, tu pourras facilement faire un saut en Polynésie française. A seulement 5h de vol, contrairement à  la France où tu as besoin de presque 20h minimum. 

Si tu n’as plus beaucoup d’argent, tu pourras toujours y aller via le bateau-stop. Il s’agit de personne qui recherche des équipages, en échange d’aide sur leur bateau pour faire la traversée. Les départs se font en général dans le Northlande la Nouvelle-Zélande. En fonction des annonces, tu pourras voyager plus ou moins gratuit.

Ou Bali, ou l’Australie 😉

Conclusion : profite de ton unique vie tout simplement 😉 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prev Post

Un accident en road trip - Nouvelle Zélande...

19 juillet 2020

Next Post

La suite de l'accident : l'opération et le rétablissement

16 août 2020